07 juin 2016

Visites thématiques des Fresques Romanes (12e siècle) de la Prieurale des Salles-Lavauguyon !

Aux confins occidentaux du Limousin, entre Limoges et Angoulême, l’église prieurale des Salles-Lavauguyon, dédiée autrefois à Saint-Eutrope de Saintes et à la Vierge Marie, est un édifice impressionnant tant par son architecture que par ses peintures murales du milieu du 12e siècle, qui peuvent être considérées parmi les fresques romanes les plus exceptionnelles d'Europe.



Le style pratiqué par les peintres des Salles-Lavauguyon apparaît ancré dans un répertoire formel et ornemental qui peut être perçu à travers le filtre des manuscrits limousins du début du 12e siècle.

La Bible de Saint-Yrieix, réalisée à l'extrême fin du 11e siècle ou au début du 12e siècle, probablement à Limoges, dont l’auteur était aussi fresquiste, a servi d’inspiration aux fresquistes de l’église prieurale des Salles-Lavauguyon.


Le texte de la Bible de Saint-Yrieix est celui de la traduction latine de la Bible de saint Jérôme (Vulgate), elle contient tous les livres de l'Ancien Testament et les écrits du Nouveau Testament, jusqu’à l’Épître aux Éphésiens de saint Paul.

Tout en appartenant à la fois au grand ensemble des peintures de l'ouest de la France et aux tendances reconnues de la deuxième moitié du 12e siècle, les fresques romanes des Salles-Lavauguyon se distinguent par des spécificités dans le traitement des personnages, le coloris, les interprétations des textes et un répertoire ornemental original.

Les images, aux angles vifs et au tracé d’une grande vitalité, s’allient à une richesse de coloris réellement étonnante, puisque l’on y retrouve des bleus intenses, mais aussi des blancs, des verts, des ocres roses, bruns ou rouges, mis en lumière par la technique des rehauts.
Les représentations des visages aux grands yeux expressifs, peints en légers trois-quarts savamment étudiés, les mains rendues mobiles par ce que l’on sent être une conversation, rendent cette iconographie exemplaire et magistrale, puisque l’on découvre dans ce riche décor une orchestration puissamment étudiée de laquelle transparait une indiscutable réflexion spirituelle.

Lié, par différentes actions au sein de l’association des Amis de Saint-Eutrope et des Sources de la Charente, à la protection, à la restauration, à la mise en valeur et à la promotion des trésors de l’art roman que contient la Prieurale des Salles-Lavauguyon et son ancien prieuré de Chanoines, J-L. E. Marcillaud propose aux intéressés de se joindre à lui pour découvrir, de manière plus détaillée, la thématique des Fresques Romanes (du 12e siècle) de la Prieurale des Salles-Lavauguyon.

Ces Animation et Visites proposées gratuitement au public, débuteront à 15 h00, quatre jeudi tout les quinze jours, aux mois de juillet et d’août 2016 :

* Jeudi 7 juillet 2016 : « Fresques du Livre de la Genèse : Création d'Adam et d’Ève, Tentation, et Expulsion du Jardin d'Éden »



*Jeudi 28 juillet 2016 : « Fresques de l'enfance de Jésus : Annonciation, Naissance, Bergers de Bethlehem, Mages venus d'Orient et Massacre des saints innocents »

*Jeudi 11 août 2016 : « Fresques de Saül, Étienne, Eutrope, Martial et Valérie : Martyrium et vies des saints des premiers siècles »



*Jeudi 25 août 2016 : « Fresques des chanoines, Laurent, Boson et Bernard : Martyrs du 3ème siècle et autres œuvres de l’époque romane »

Ces visites thématiques viendront clore une série d’animations estivales entamées il y a quelques années par Frère Édouard. Elles seront très certainement les dernières qu’il sera possible d’offrir au public intéressé.
Frère Édouard ayant tiré sa révérence, c’est maintenant à Jean-Luc E. Marcillaud de faire ses salutations au public des Salles-Lavauguyon par cet intermédiaire !


Bien sur il sera possible de rencontre JLEM dans d ‘autres lieux.
Ces pourquoi, il vous convie à le rejoindre pour une Balade découverte autour des sources de la Charente, à Chéronnac, en Haute-Vienne, qui précèdera le 2 Août 2016 le Concert organisé dans le cadre du « Labyrinthe de la Voix » de Rochechouart.

Espérons que ce sera le départ d’une nouvelle série de conférences et balades-découvertes qui pourraient avoir pour prochaine étape les ruines médiévales du château de Lavauguyon, situées dans la vallée de la Tardoire !